Accueil > Actualités > Dernières minutes > Une matinée recrutement au "333"
Dernières minutes : Une matinée recrutement au "333"
Posté par r.abdallaoui le 05/07/2022 16:42:31 (90 lectures)
Dernières minutes

 Le 7 avril 2022 s’est tenue la matinée infos-métiers au « 333 » sur le thème « Agriculture-Bois- Forêt ». Cet événement était associé au Marché de l’Emploi de Valence Romans Agglo (le « 333 » : l’espace mutualisé dédié à l’Emploi, la formation et l’insertion mutualisé situé au 333 avenue Victor Hugo à Valence)



Cet événement a permis de diffuser de l’information sur la filière forêt-bois, avec notamment deux ateliers permettant de découvrir la filière et ses métiers grâce à un quiz métiers et des vidéos de présentation sur le bois. Des entreprises étaient également présentes pour recruter « en direct » sous forme de jobdating.



90 participants, issus majoritairement de la zone géographique du Grand Valentinois, ont répondu au rendez-vous à la fois bénéficiaires du RSA, personnes suivies par les missions locales, personnes en reconversion professionnelle, étudiants, et demandeurs d’emploi.

Pascal Marchaison, directeur du Centre de Formation Professionnelle Forestière (CFPF) de Châteauneuf-du-Rhône, organisme de formation aux métiers de la forêt et de l’environnement, a pu rencontrer une dizaine de personnes : « Parmi les personnes rencontrées, 3 sont intéressées pour poursuivre dans une formation autour des métiers de l’exploitation forestière et du génie écologique appliqué à la rivière, c’est toujours un » plus » de participer à ce type d’événement pour connaître la réalité des métiers, déclencher des envies, voire des vocations chez certains ! »

L’Interprofession Fibois Ardèche-Drôme, présente elle aussi se dit très satisfaite de cette « première édition » sur la thématique « filière bois » : « J’ai renseigné pas moins de 16 personnes au total sur la matinée ; au final, 4 jeunes ont été orientés en apprentissage, 2 sur le métier de bûcherons, et 2 autres sur le métier de charpentier. Une expérience satisfaisante donc pour Boris Boucher, Directeur de l’Interprofession Fibois qui regrette juste de ne pas avoir eu assez de temps pour renseigner encore plus en détails les personnes présentes.



    



Signets Sociaux